top of page
Rechercher
  • solomusic95

Déposer son histoire pour la partager

Dans son livre "On reconnaît le bonheur au bruit qu'il fait en s'en allant", Marie Griessinger revient sur le parcours de son père adoré, de cet homme sur le déclin, dont la mémoire sombre inexorablement dans la nuit comme cela arrive parfois en fin de vie.

Et dans le premier chapitre, alors qu'elle revient sur l'enfance de son père, l'écrivain a ces mots terribles : "Je l'imagine parce que tu ne m'as jamais raconté et que j'ai oublié de te demander. Et que maintenant c'est trop tard."

Parce qu'un jour, oui, il est trop tard pour demander à celle ou celui qu'on aime de nous raconter son enfance, ses bonheurs, ses espoirs, ses succès, ses épreuves, la rencontre avec notre mère ou notre père, et toutes ces petites choses qui font une vie.

Alors n'attendons pas la fin pour demander à un être cher de raconter et de transmettre son histoire de vie, une démarche qui est souvent très bien accueillie, car on ne sait pas de quoi demain sera fait.

Et c'est chaque fois un beau moment pour les personnes de déposer leur histoire, de la transmettre aux générations à venir, et de réaliser à quel point leur vie a été riche même si au départ elles pensaient ne pas avoir grand-chose à raconter.

Une Vie une Histoire, c'est donner l'occasion de partager son histoire dans les meilleures conditions, avec une journaliste professionnelle, qui se rend au domicile de la personne pour recueillir et enregistrer son parcours de vie



Comentarios


bottom of page